Un sommeil agité

Susanne Strasser
2018
S897s

Le hérisson, le renard, l’âne, le pélican et le crocodile sont tous endormis dans le même lit. Seule leur amie l’otarie n’arrive pas à trouver le sommeil et se glisse à l’extérieur de la chambre pour aller aux toilettes. « Flip, flap!, Flip, flap! Porte ouverte. Porte fermée. » Quelques instants plus tard, le manège se reproduit avec le crocodile, qui a oublié de se brosser les dents. « Frout, frout! Frout, frout! Porte ouverte. Porte fermée. » Le pélican a quant à lui un peu soif, le bourriquet est aux prises avec une oreille qui le démange et le renard a égaré son doudou… Tous ces joyeux lurons se retrouvent bientôt dans le lit d’un petit blondinet, qui doit trouver une solution pour les convaincre de retourner dans leur chambre… [SDM]

Les véhicules

2017
V597

Imagier tout carton conviant les poupons à élargir leur vocabulaire d’une dizaine de noms de moyens de transport, que l’on met en scène dans une saynète plus ou moins fantaisiste, décrite en une courte phrase. Ainsi, l’ours fait un voyage en train, Joe conduit une voiture avec son chien, l’astronaute se déplace en fusée, la voiture de course remporte un trophée, le requin nage vers un bateau à bord duquel navigue une pieuvre… [SDM]

Un album d’éveil qui reprend, dans une facture légèrement plus commerciale, le concept développé par Xavier Deneux dans ses «Imagiers gigognes». Sur chaque double page, les formes en relief des pages de gauche font écho et s’emboîtent aux cavités et découpes ornant l’illustration en regard, permettant ainsi aux tout-petits de développer leur sens tactile. Les mots, rédigés en lettres cursives, sont appuyés de mignonnes images de synthèse empreintes de candeur au sein desquelles une ménagerie souriante s’anime d’un trait épuré dans des aplats éclatants tranchant avec les fonds blancs. [SDM]

Un fabuleux hiver : que font les animaux en hiver?

Anne Passchier
2017
F134

Album tout carton où l’on découvre le comportement de quelques animaux à l’arrivée de l’hiver: le castor, la chèvre des montagnes, le lapin, l’oie et l’ours. L’ouvrage présente des animaux représentés avec candeur dans leur environnement naturel. Sur chaque page, une fenêtre nous permet de découvrir des éléments appartenant aux autres doubles pages. Ainsi, les animaux semblent regarder entre les arbres de la forêt. [SDM]

Ne touche jamais un monstre!

Stuart Lynch
2018
N338

Collection de tout carton tactiles invitant les petits à aller à la rencontre de créatures bien plus amusantes qu’effrayantes et de tâter les insertions de caoutchouc aux différentes couleurs et aux différentes textures (petits et gros pois, lignes, hachures, poils, etc.) qui composent ici le ventre ou encore la langue de six gentils monstres. [SDM]

Un album très coloré grâce à ses textes rimés adoptant différentes teintes et tailles de caractères ainsi qu’à ses images de synthèse mariant une diversité de motifs. [SDM]

L’éléphant

Charles Paulsson
2018
P332e

Petit album d’éveil documentaire proposant de découvrir l’anatomie et le mode de vie de l’éléphant à travers des textes brefs et faciles d’approche, qui ne sont pas pour autant dénués de précisions scientifiques. Quelques phrases par double page sont efficacement supportées des pastels de synthèse alliant naturalisme, humour et fantaisie, alors que l’on campe le pachyderme dans son environnement naturel ou dans des saynètes plus décalées où on lui confère quelques attributs humains. Quelques phylactères viennent agréablement ponctuer ces traits d’humour, tandis que des roulettes, tirettes ou volets-surprises confèrent un petit plus ludique à l’ensemble, présenté dans un petit format cartonné et solide, ainsi qu’une esthétique stylisée amusante. [SDM]

Je veux des frites!

Arthur Lenormant
2018
L572j

Chaque jour, c’est la même chose: Nono Lapin veut des frites pour le déjeuner. Ainsi, pendant que son frère et sa soeur savourent des carottes, des tomates, des épinards, des petits pois et des spaghettis, le lapereau est toujours attablé devant une montagne de friture. Au bout de quatre jours, son excitation est de moins en moins grande face à son assiette et il commence à avoir envie de manger autre chose… peut-être même des légumes! [SDM]

Présentant la même scène à chaque double page, ce tout carton aux coins arrondis démontre qu’il est bien plaisant de manger quelque chose qu’on adore, mais que d’en avaler chaque jour ternit peu à peu le plaisir qu’on y associe. Nono Lapin en vient ainsi à avoir de plus en plus de difficulté à terminer son assiette à mesure que la semaine avance et se met à envier la diversité des plats (essentiellement composés de légumes) de ses voisins de table. L’album permet ainsi aux tout-petits de se familiariser avec les différents jours de la semaine, mais également d’apprendre à lire l’heure et à dire la date en consultant l’horloge et le calendrier qui se trouvent en arrière-plan. Des pastels de synthèse naïfs aux couleurs vibrantes illustrent le tout. [SDM]

Mon imagier de Noël

Nathalie Choux
2012
C552m

Ce titre s’insère dans une série de premiers imagiers interactifs que l’on a judicieusement réalisés sur de très épaisses pages cartonnées conçues pour résister aux petites mains. C’est l’univers de Noël qui se dévoile ici, depuis les décorations du sapin jusqu’à la découverte des cadeaux, en passant par les jeux dans la neige et la venue du père Noël. Sur chaque double page, trois éléments sont déclinés en regard d’une saynète introduite par une devinette (Que décore-t-on? Que fait-on dans le jardin? Qui apporte les cadeaux?) et animée d’une tirette permettant par exemple de changer les couleurs des boules du sapin de Noël, de révéler ce que contiennent des paquets ou de faire surgir le père Noël de derrière un nuage. Toutes les images sont finalement réunies à la fin de l’ouvrage afin de permettre à l’enfant de tester sa mémoire en nommant les différents éléments rencontrés au fil des pages. [SDM]

Un tout carton de très belle facture, illustré de mignonnes illustrations de synthèse esquissées d’un trait rond et naïf dans une palette de tonalités éclatantes qui contrastent joyeusement avec les fonds blancs. [SDM]

Petite maman Noël

Lou Beauchesne
2015
B372p

Cette année, c’est à maman Noël qu’il revient d’effectuer la grande distribution de cadeaux. Sous le regard d’une facétieuse souris blanche, elle enfile un à un ses vêtements et, enfin prête, rejoint le traîneau sur lequel a été chargée l’immense hotte remplie de jouets. Mais qu’est-ce qui retarde donc son départ? [SDM]

Une petite fiction remplie d’humour et de bonne humeur, qui est l’occasion de passer en revue avec les petits les différents vêtements et l’ordre dans lequel ils doivent être enfilés. La chute, inattendue et pleine d’humour, effectue d’ailleurs un clin d’oeil supplémentaire aux aléas de l’habillage laborieux des saisons hivernales alors que mère Noël, fin prête, informe timidement l’attelage prêt à partir qu’elle a envie de pipi! Au court texte, dans lequel le nom des vêtements en vedette est rehaussé en couleur, répondent de jolies peintures de synthèse respirant la bonne humeur dans lesquelles s’anime une mère Noël aux allures de fillette, avec sa chevelure brune, ses joues roses et sa petite taille. Une souris blanche la guide d’ailleurs à chaque étape de son habillement en lui prodiguant de judicieux conseils quant aux choix vestimentaires à adopter! Charmant. [SDM]

 

Bonjour petit!

Estelle Billon-Spagnol
2018
B599b

À travers un dialogue avec le narrateur, un petit singe cherche à comprendre qui il est. Alors qu’il peine à trouver la réponse, sa famille et ses amis viennent le rassurer.

Dans la forêt

Carine Fontaine
2018
D191

Petit imagier très solidement cartonné proposant une première leçon de vocabulaire sur la thématique de la forêt et des animaux qu’elle abrite. De l’ours au sanglier en passant par le faon, l’écureuil, l’arbre, le raton laveur, le loup, le champignon, l’oiseau le renard, la feuille, le cerf, le hérisson ou encore le hibou, seize mots sont mis en images dans un graphisme simple et épuré en noir et blanc. Quelques aplats orangés, verts, turquoise, rouges ou gris ajoutent une touche vitaminée à ces représentations naïves et rebondies de petites bêtes souriantes tout en offrant un contraste saisissant qui capte immédiatement l’oeil des poupons. [SDM]