Interfeel

interfeel.jpgsuper_bouquinInterfeel est un réseau social qui permet de partager des émotions, sans passer par le filtre du langage et de l’interprétation. En ce sens, il a remplacé tous les réseaux et est devenu le sixième sens de l’humanité. Tout comme ses amis, Nathan y est connecté de manière quasi permanente et connaître les émotions d’autrui est une pratique culturelle courante. Ainsi, en découvrant Élizabeth, qui vit en marge de ce réseau, il est aussitôt fasciné. Puis, les deux adolescents feront des découvertes qui risquent de changer le monde. [SDM]

Roman d’anticipation qui se présente comme une illustration des dérives de nos réseaux sociaux actuels. Le pouvoir d’Interfeel s’implante dans la technologie et dans la manière dont nous regardons du contenu vidéo. L’idée est originale et crédible, puis elle s’accompagne d’une bonne réflexion sur la servitude volontaire. [SDM]

Nos vies en mille morceaux

nos_vies_mille_morceaux.jpgsuper_bouquinLa vie de Griff et de Dylan n’a jamais vraiment été ordinaire. Fils de parents nomades, ils ont vécu à Munich, Barcelone et Shanghaï depuis qu’ils sont tout petits. C’est alors qu’ils habitent New York que tout bascule quand leurs parents décèdent dans un accident de voiture. Si Griff, le cadet, encaisse le coup avec difficulté, Dylan adopte son rôle de grand frère au sérieux pour mieux le protéger, surtout qu’ils n’ont pas vraiment de famille proche. Recueillis d’abord chez la directrice de leur école, où ils font la connaissance de son chien et de son chat, ils sont ensuite transportés à Aberystwyth, chez une cousine de leur mère. Au gré des rencontres, de la découverte de la passion de la musique, de l’apprentissage du gallois et de la lecture des poèmes de Dylan Thomas, les deux frères vont petit à petit faire la paix avec leur deuil et envisager le futur avec optimisme. [SDM]

La haine qu’on donne

haine_qu_on_donne.jpgsuper_bouquinStarr a seize ans, elle vit dans un quartier rythmé par les guerres entre gangs et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son collège privé situé dans une banlieue chic, où elle est l’une des seules Noires ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux mondes. Sa vie vole en éclats le soir où son ami Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, Starr va apprendre à redresser la tête.



ALBUM PHOTOS