Mon cousin Momo

Zachariah OHora
2016
O38m

Les deux cousins de Momo l’écureuil volant sont bien impatients de recevoir la visite de celui-ci. Malheureusement, les bizarreries et les jeux étranges de ce dernier leur occasionnent une vive déception. [SDM]

Un graphisme stylisé, donnant à voir des écureuils humanisés, anime cet album qui aborde le thème de la différence. Le tout se termine sur une note heureuse. [SDM]

Fourchon

Kyo Maclear
2011
M163f

Fourchon n’arrive pas à trouver sa place au sein des ustensiles, car, contrairement à ses pairs, il n’est ni fourchette, ni cuillère, mais les deux à fois. Malgré ses tentatives désespérées pour ressembler aux autres, Fourchon n’y arrive pas et est toujours mis de côté. Sa vie va être bouleversée par l’intervention de la chose malpropre, une mystérieuse créature que le lecteur découvrira en fin d’ouvrage… [SDM]

Des collages stylisés, mettant en scène des ustensiles humanisés et expressifs, illustrent cette histoire qui aborde avec originalité et humour le thème de l’identité et de la différence. Le tout se termine sur une note heureuse. [SDM]

Un ami lumineux

Simon Boulerice
2017
B763a

Les parents de Ludo se sont séparés et son père vit désormais en ville, endroit que le jeune garçon n’aime pas beaucoup puisqu’il n’a pas d’amis là-bas. Cependant, il est fasciné par les bruits du boulevard et particulièrement par les feux de circulation. Interrogeant son père quant au fonctionnement de ceux-ci, il lui répond qu’un petit monsieur très patient loge à l’intérieur du poteau, travaillant sans relâche nuit et jour. Ludo trouve qu’il est injuste que ce monsieur soit seul toute la journée et décide de lui apporter des tartines pour étancher la faim du travailleur acharné. Si les tartines disparaissent au matin, le petit monsieur, lui ne paraît jamais. Serait-il bien réel? [SDM]

Brodant autour de l’imaginaire de l’enfant, cet album s’ouvre sur un thème difficile, le divorce et le déménagement, pour mieux démontrer l’empathie dont fait preuve Ludo malgré le contexte difficile dans lequel il évolue. Rédigé avec humour dans un style accessible, le texte témoigne des réflexions du jeune garçon où sa fascination pour le petit monsieur du poteau vient effacer tous ses soucis. Des peintures aux couleurs vives, dominées par le vert-jaune-rouge propre aux feux de circulation, exposent des personnages aux traits naïfs et illuminent ce doux récit teinté d’un brin de fantaisie. [SDM]

La vache de la brique de lait

Sophie Adriansen
2017
A243v

Un enfant se questionne à savoir comment peut bien vivre une vache dans une brique de lait. En effet, pour lui, de la même manière qu’un légume est dessiné sur un sac de petits pois, sur la pinte de lait, il y a une vache d’affichée, donc elle doit vivre à l’intérieur de la boîte et être minuscule. Il ne l’a jamais vue, mais il fait beaucoup de conjectures à son sujet et se persuade qu’elle existe. [SDM]

Un album imaginatif sur la vache et sur son lait. Nous découvrons sommairement le monde de l’alimentation, voire le recyclage. Les illustrations à la plume sont peintes dans une palette feutrée utilisant beaucoup le bleu. L’univers du narrateur est légèrement brouillon, mais très candide et amusant. [SDM]

La petite étoile tombée du ciel

Sam Hay
2018
H413p

Le petit frère de la narratrice adore cueillir les trésors qu’il trouve un peu partout, que ce soit une plume, une pierre ou encore une goupille. Quand il ramasse une étoile dans le parc, sa soeur et lui se disent que cette trouvaille est si précieuse, qu’elle doit bien appartenir à quelqu’un. Ils se lancent alors dans une quête pour retrouver son propriétaire, interrogeant toutes les personnes arborant un motif étoilé, mais comme nul ne le réclame, le petit garçon décide de garder son trésor en le mettant dans un bocal. Toutefois, l’étoile est triste et un message est affiché dans le ciel nocturne pour indiquer qu’elle provient en fait de l’espace lointain. Bien que la tâche soit ardue, le frère et la soeur ne manquent pas d’imagination afin de permettre à la petite égarée de retrouver son chemin vers les siens. [SDM]

Une lumineuse histoire de bienveillance enfantine qui constituera une douce lecture du soir. Les deux jeunes héros ne se découragent pas quand ils n’arrivent pas à repérer le propriétaire de l’étoile, quand celle-ci s’attriste ou quand ils ne trouvent pas de solution pour la renvoyer dans le ciel. Toutefois, ils expédient un signal dans la nuit, qui fera vibrer la voûte étoilée, ce magnifique spectacle nocturne étant habilement rendu grâce à des illustrations esquissées à l’aquarelle, au pastel et au crayon dans une palette froide égayée de quelques touches de lumière. [SDM]

Parfois, j’ai envie…

Mies van Hout
2018
H844p

Album rassemblant une vingtaine de saynètes au fil desquelles un chat évoque les états d’âme qui rythment son quotidien, alors qu’il a tour à tour envie de plaire, de bouder, de jouer ou de rêver, qu’il s’emmêle les pinceaux, qu’il cherche à comprendre le monde qui l’entoure, qu’il sursaute au moindre bruit, qu’il se fait prendre la patte dans le sac, qu’il réclame des câlins, qu’il a l’impression que rien ne fonctionne ou qu’il ne sait pas ce qu’il veut. Mais, quoi qu’il en soit, il s’endort heureux! [SDM]

Un portrait félin qui se fait au passage le miroir des émotions et du ressenti de la petite enfance. Le texte, réduit à une courte phrase par double page, se fond dans des portraits de chats délicieusement expressifs que l’on a croqués sur des fonds de couleurs variées dans un mélange d’aquarelle et de pastel gras. [SDM]

Je veux te faire un câlin!

Jochen Till
2018
T574j

« Être heureux, c’est merveilleux. Peu importe ce qui fait notre bonheur. Être heureux, c’est délicieux. Quand tout le monde est content, c’est encore mieux. Mais ça n’arrive pas souvent. Certains observent le bonheur de loin. D’autres ont l’impression que le bonheur est inaccessible ». Tandis que le texte est scandé à la manière d’une chanson, haché en courtes phrases qui bougent parfois sur la page, les illustrations mettent en scène un joyeux porc-épic ravi d’avoir trouvé un épi de maïs qui, en croisant une girafe triste, essaie tant bien que mal de communiquer avec cette dernière. Comme celle-ci est beaucoup plus grande que lui, il devient difficile pour le petit rongeur de comprendre les raisons de sa peine: est-ce qu’elle n’a pas obtenu ce qu’elle voulait, un merveilleux projet est-il tombé à plat ou est-elle complètement découragée? Or, peu importe la raison, tout ce que le porc-épic veut est de lui faire un câlin pour lui faire comprendre qu’elle n’est pas seule et qu’être ensemble, « c’est encore mieux pour être heureux. » [SDM]

Il n’est jamais trop tôt pour dire je t’aime

Angela Portella
2018
P843i

Lorsque la petite Lucie naît de manière prématurée, toute la famille est un peu inquiète. Alors que leurs parents ont droit de la visiter à l’hôpital aussi souvent lorsqu’ils le souhaitent, Raphaël et son frère Lucas doivent quant à eux patienter de longs mois avant de pouvoir enfin rencontrer leur petite soeur, et ce, après s’être « costumés » avec de grandes blouses et des masques verts pour éviter de lui transmettre virus et microbes. Or, après cette brève visite, revient l’interminable attente, ponctuée par les coups de fil passés aux médecins et le chagrin éprouvé chaque matin en passant devant le petit lit vide, que Maman et Papa tentent de chasser en soulignant l’importance de continuer à s’amuser afin de transmettre des forces à leur nourrisson tout frêle, qui repose dans une couveuse alimentée par de nombreux fils. Et puis, un jour, l’autorisation de sortie lui est enfin donnée! Le coeur battant, Raphaël accueille avec une joie immense cette petite soeur qui s’est si longtemps fait attendre, à qui son frère et lui offrent un doudou qu’ils ont spécialement choisi pour elle. Un doudou sur lequel sont brodés des mots très précieux, « parce qu’il n’est jamais trop tôt pour dire « je t’aime » » (p.31). [SDM]

Splat et le bébé surprise!

Rob Scotton
2018
S431s

Lorsque sa maman lui annonce l’arrivée prochaine d’un bébé à la maison, Splat se lance avec enthousiasme dans des préparatifs endiablés, convaincu qu’il sera bientôt grand frère. Il déchante toutefois lorsqu’il se retrouve face au petit crocodile que ses parents ont accepté d’héberger pendant quelques jours: comment pourrait-il jouer le grand frère pour un petit être qui pourrait le dévorer? Après avoir tergiversé un peu, il surmonte finalement sa peur et se prête au jeu en aidant pour les repas, le bain, l’histoire du soir et même le changement de couche (aidé par un habit de cosmonaute pour vaincre les odeurs!). [SDM]

Frangins!

Rocio Bonilla
2018
B715f

L’album tête-bêche peut se lire d’un côté ou de l’autre. Dans un premier temps, nous suivons une jeune fille qui n’aime pas beaucoup son jeune frère, car il est indiscipliné, fantasque et assez turbulent. D’ailleurs, elle se le représente comme un singe. Dans un second temps, nous suivons un jeune garçon qui n’aime pas beaucoup sa soeur, car elle se croit vieille, mais en vérité c’est une brute qui l’infantilise. D’ailleurs, il se la représente comme un rhinocéros. La page du centre, où les deux histoires aboutissent, révèle qu’ils seront maintenant trois enfants dans la famille. [SDM]