Une ardente patience

ardente_patienceAntonio Skarmeta
1987
ROMAN S626u

Qu’est-ce qu’un poète pour Mario Jimenez, le petit facteur de l’île Noire dont l’unique client n’est autre que Pablo Neruda ? Quelqu’un qui sait mieux que quiconque manier des phrases et qui l’aidera donc à faire la cour à Béatrice, la fille de l’aubergiste ? Neruda se laisse séduire par le petit facteur en quête d’un « art poétique ». Mario est épaté par le poète. Il va découvrir la « force du verbe ». Une grande tendresse s’établit entre ces deux « hommes de lettres »… mais les rivages marins s’obscurcissent.

Le roman suit la trajectoire ascendante de l’Union populaire jusqu’à la tragédie finale : la mort du poète, celle d’Allende et de la démocratie chilienne. Le film du cinéaste anglais, Michael Radford, le Facteur, adapté du roman Une ardente patience est un hommage à Pablo Neruda, rôle tenu par Philippe Noiret mais aussi au comédien Massimo Troisi, le Facteur, très populaire en Italie, mort en 1994.