Un matin tu te réveilles… t’es vieux!

Un matin tu te reveilles vieuxMichel Fréchette
2003
F851u

Philippe Dumouchel, 80 ans et don Juan depuis son plus jeune âge, est conquis par une femme superbe de… 82 ans. Ensemble, ils planifient leur fuite du centre pour personnes âgées qu’ils habitent en entraînant deux amis dans leur course. « On est jamais trop vieux pour se réinventer! » (cf. quatrième de couverture). Une critique acerbe d’un système qui met au rancart ses aînés. Un ouvrage optimiste, cynique et humoristique. [SDM]