Raconte-moi une histoire qui fait peur

Sean Taylor
2017
T246r

Lorsque le narrateur le questionne sur ce qu’il a envie de faire de sa journée, un mignon petit monstre violet répond qu’il aimerait bien devenir le héros non pas d’une histoire drôle, mais d’une histoire effrayante. Le décor est rapidement planté dans manoir sombre et sinistre où règnent sorcières et fantômes. Tremblant d’effroi, le protagoniste demande de multiples ajustements à son interlocuteur en précisant qu’il se voyait plutôt dans le rôle de celui qui fait peur! Et, finalement, une histoire drôle serait peut-être agréable, après tout… [SDM]

Un album construit autour d’une agréable mise en abyme où le lecteur voit peu à peu l’histoire se construire sous ses yeux, au gré des demandes effectuées par l’adorable créature aux grands yeux candides, qui n’a que quelques dents dans la bouche. Une partie de cache-cache entre le narrateur et la créature s’amorce dans la seconde partie de l’ouvrage, donnant lieu à un petit suspense qui se termine sur une chute amusante où l’on voit le héros et quelques monstres sympathiques surgir d’une inquiétante forêt en éclatant de rire. Le texte entièrement dialogué est tour à tour rédigé en noir et en violet (en fonction du protagoniste qui a la parole) et est bien servi par des tableaux minimalistes, esquissés à l’encre noire et colorés en aplats. Les plans rapprochés du petit monstre d’une grande expressivité y alternent avec les scènes campées dans les couloirs d’un vieux manoir dont les murs orangés, éclairés par des lampes à l’huile, sont hérissés de portraits inquiétants. Une histoire d’Halloween originale, où rires et frissons sont habilement dosés. [SDM]