Parfois je suis un renard

Danielle Daniel
2018
D184p

Le livre propose une galerie de portraits d’enfants qui portent des masques d’animaux totémiques, comme le loup, le chevreuil, le papillon, l’ours, le castor, etc. De courts textes appuient ces identités génériques en présentant un sentiment général, qui décrit le totem: « Parfois je suis un castor, laborieux et déterminé. Je ne grignote que pour mes besoins et je termine toujours la tâche. » L’ensemble se présente à la manière d’une initiation ludique à la culture autochtone anishinaabée et est appuyé par des peintures tendres et lumineuses. [SDM]