Par la porte des éléphants

Hélène de Blois
2017
B652p

Un jour de pluie, un petit garçon décide d’aller au musée en compagnie d’Émile, son ami éléphant. Or, l’imposante taille de ce dernier occasionne bien des problèmes, puisqu’ils doivent entrer par la porte des livraisons et qu’ils deviennent rapidement la cible d’un gardien zélé qui veut s’assurer qu’ils respectent le règlement. Ce dernier insulte l’éléphant à plusieurs reprises, se moquant de ses oreilles, sa trompe et son derrière, mais lorsque deux voleurs s’infiltrent dans le musée afin de dérober un tableau très important, le garçon et le gardien découvriront tous deux que les attributs de l’éléphant ne servent pas qu’à briser des porcelaines. [SDM]

Critique : Un album au texte relativement dense qui engendre une première appréciation des oeuvres muséales chez les jeunes lecteurs, notamment grâce aux descriptions élogieuses de tableaux suprématistes et d’un totem amérindien. La figure de l’éléphant est également visée par les préjugés et l’abus de vigilance du gardien, ce qui démontre que même si certaines personnes sont dénigrées à tort par des figures d’autorité, elles peuvent toutefois prouver leur valeur par des gestes héroïques. Des aquarelles de synthèse naïves, agrémentées de traits de crayon, illustrent joyeusement le tout sur fond blanc. [SDM]