Mission Katy Cosmik

Venise
2016
V461m
Journalistes et scientifiques sont réunis afin d’assister au lancement de la sonde Katy Cosmik à destination de la planète rouge. À la plus grande satisfaction du professeur Bornéo (le singe génial qui agit comme chef de mission), tout se déroule sans anicroche et, au terme d’un voyage de huit mois, la capsule se pose enfin sur Mars, libérant un robot rigolo qui entame de manière très méthodique sa recherche de traces d’une vie quelconque. Mais voilà qu’un homme s’endort dans la salle des commandes et provoque le dérèglement de l’automate, qui songe désormais plus à s’amuser qu’à travailler… Une double page présentant la planète rouge en quelques mots conclut l’album. [SDM]
Une première bande dessinée vitaminée, où le texte se fait rare et laisse en grande partie au graphisme le soin de relater cet épisode de conquête spatiale bourré d’humour. Bien que simple et linéaire, le scénario ne ménage pas les rebondissements et vibre de l’énergie de la trépidante Katy, automate aux longs membres télescopiques, dont les bonds et acrobaties conduisent finalement Bornéo à conclure avec espièglerie (après avoir lancé un pétaradant « Eurêka! ») qu’il y a énormément de vie sur Mars! Une excellente initiation au 9e art, qui est portée par un graphisme croqué d’un trait fougueux en faisant la belle place aux onomatopées, aux jeux typographiques et aux couleurs vibrantes, dominées par le orange brûlé. Le tout pimenté de clins d’oeil à la culture populaire qui feront sourire les plus âgés. [SDM]