Les mille automnes de Jacob de Zoet

mille_automnesDavid Mitchell
2012
ROMAN M681m

En 1799, le clerc néerlandais Jacob de Zoet arrive à Dejima, près de Nagasaki, au Japon, dans un port commercial appartenant à la Compagnie Néerlandaise des Indes orientales afin de redresser les finances de la compagnie. En poste pour cinq ans, Jacob vivra des aventures qui pourraient remplir toutes une vie: dirigeants corrompus, interprètes et magistrats fourbes, une mystérieuse sage-femme seront au cœur de sa vie en tant qu’étranger au Japon. Malgré tout, Jacob trouvera au Japon des raisons de rester un peu plus longtemps que prévu…

Après avoir adoré son roman « Cartographie des nuages », j’ai été encore impressionné par ce dernier roman de David Mitchell. On y découvre le Japon de la fin du 18e siècle, un empire fermé mais attaqué de toute part, et sur le point de s’ouvrir, par choix ou par obligation, à l’Occident. La recherche que Mitchell a faite est tout simplement époustouflante: c’est comme si on y était. De plus, les personnages sont tous attachants. Bref, c’est un très beau livre qui vaut la peine d’être lu, malgré sa longueur (quelques 700 pages).

Ce livre est aussi disponible en version électronique, mais l’édition papier, très jolie, vaut le détour.