Les fantômes d’Achille Plume

Katherine Ferrier
2018
F391f

Achille Plume, 11 ans, a non seulement la capacité de voir les fantômes, il se fait également un devoir de libérer les errants, les esprits morts de façon accidentelle et dont l’âme est enfermée dans un objet, afin qu’ils rejoignent Fantombres, la cité spectrale où tout le monde se dirige en quittant la terre des vivants. Ce faisant, il s’est lié d’amitié avec Athénaïs, le spectre d’une comtesse de 13 ans décédée en 1789, qui l’assiste dans sa quête en se dissimulant sagement dans une petite cuillère quand Achille se met à frotter cette dernière. Le duo aperçoit toutefois des éclairs rouges transpercer les errants qu’ils tentent de libérer et, afin de savoir ce qui leur arrive, il se rend à Fantombres pour consulter le Grand Conseil des fantômes. Achille apprend ainsi que ces attaques sont l’oeuvre d’Orcus, le plus ancien et le plus féroce des esprits, qui capture les spectres de la Terre pour les enfermer à Sombrenfer, son île perdue dans les confins de l’éther. [SDM]

Une incursion savoureuse dans l’univers des fantômes où l’épouvante laisse place à un humour bien dosé alors que l’on suit le périple d’un garçon qui raffole des énigmes et de sa copine fantôme au tempérament explosif. Si l’intrigue peut paraître lente à démarrer puisqu’on prend le temps d’expliquer le vocabulaire technique lié à ce monde fantomatique, les tribulations des héros demeurent captivantes alors qu’ils s’aventurent dans les contrées inquiétantes de l’au-delà. Quelques variations typographiques ainsi que des dessins à la plume exposant des spectres au regard vide animent ce roman original, qui aurait assez de potentiel pour se développer en série. [SDM]