Le seul et unique Ivan

Katherine Applegate
2015
A648s
Il y a maintenant de nombreuses années qu’Ivan, le gorille, est exhibé dans un enclos vitré en plein cœur d’un vieux centre commercial. Il cohabite avec Stella, la vieille éléphante, et, trois fois par jour, les spectateurs admirent leurs prouesses. Il y a aussi le Bob, le chien errant, qui leur rend visite, de même que Julia, la fille du concierge, qui aime bien dessiner la ménagerie. C’est elle qui fournit à Ivan des crayons et du papier afin que ce dernier puisse exprimer sa fibre artistique. Mais la popularité du cirque est en baisse. Mack, le propriétaire, fait donc l’acquisition de Ruby, une jeune éléphante, dans l’espoir de raviver l’enthousiasme du public. Arrivant de la savane, elle est terrorisée, mais Stella la rassure et la nouvelle venue s’avère une compagne très sympathique. Alors que les autres animaux sont habitués à la captivité, la terre natale de Ruby lui manque terriblement! Ivan promet donc à Stella, alors gravement malade, de faire tout son possible afin d’améliorer leurs conditions de vie. [SDM]
Critique : Narré par Ivan et prenant la forme de courtes saynètes, ce roman, d’une grande sensibilité, transporte le lecteur dans le quotidien et les souvenirs du héros qui est d’une lucidité désarmante, très conscient de son rôle d’amuseur public. Excellente amorce de réflexion au sujet de la captivité et de l’exploitation des animaux, la fin demeure douce-amère puisque, malgré l’amélioration des conditions de vies des animaux (ils sont transférés dans un zoo et côtoient d’autres membres de leur espèce), ils demeurent tout de même prisonniers d’une infrastructure. Quelques illustrations naïves en noir et blanc ponctuent la narration avec douceurs et candeur. [SDM]