Le mange-doudous

Julien Béziat
2013
B999m
Pendant qu’il était à l’école, il est arrivé un drame aux doudous de notre narrateur. Un monstre est arrivé dans sa chambre et a dévoré tous ses doudous, sauf Berk le canard, son doudou préféré. Celui qui a la meilleure odeur, car maman et papa sont d’accord pour ne jamais le laver. Lorsque le valeureux Berk voit que les derniers doudous vont à leur tour être gobés, il saute dans la gueule ouverte du mange-doudous. Apparemment, un doudou jamais lavé, au doux parfum de vieille bave, a du mal à passer et tous les doudous engloutis sont recrachés. [SDM]
L’album grand format met en valeur une histoire amusante qui met en image le fort attachement des jeunes enfants à leurs doudous. Le texte fait la part belle aux doudous qui puent, les plus dégoûtants, mais les plus rassurants et les plus costauds d’entre tous. Plein de microbes, une éponge pour toutes les larmes de l’enfant, un délice à mâchouiller devant la télé, un bon copain pour les jours « atchoum » et se moucher. Les illustrations sont très colorées et très réalistes. Les situations, surtout les scènes de cache-cache, sont vraiment un régal et les tout-petits prendront plaisir à découvrir où se dissimulent les peluches apeurées (sous le tapis, derrière une guitare, etc.). [SDM]