Le fantôme du cirque d’hiver

Fred Bernard
2016
B518f

Grand album où l’on suit les échanges d’un perroquet et d’un petit singe macaque qui tentent de vérifier si l’enceinte du cirque d’hiver de Paris et bel et bien hanté. Le perroquet en est convaincu, mais le singe refuse de croire que les bruits entendus sont ceux d’un fantôme. Il n’aime d’ailleurs pas qu’on le contredise et gare à son bec: c’est un vrai sécateur. Mister Tissinge, comme le perroquet aime le surnommer, est quant à lui plus rationnel et plus érudit. Il n’aime pas non plus qu’on se moque de lui. Ensemble, ils vont faire le tour des enclos pour vérifier si les animaux ont eu vent de la présence du fantôme. Or, ni les tigres, ni les éléphants, ni le chat siamois, ni les chevaux blancs ne peuvent infirmer la rumeur. Les cacatoès sont quant à eux très bavards, mais rien qui vaille la peine de s’y attarder. Le chien du clown n’en sait pas plus, mais convie les deux curieux à assister aux spectacles des fourmis rouges. Leur dresseuse les y fait répondre à des questions sur une table où elles s’alignent en formant des lettres afin d’indiquer si l’Esprit du cirque est là… [SDM]

Critique : Un régal pour l’oeil, dépeint avec précision et volupté et proposant de suivre une intrigue qu’on a distribuée en plusieurs niveaux de narration, ce qui épaissit un peu plus le mystère qui s’y déroule. Si l’on est très attentif aux médaillons qui surmontent le texte et qui illustrent le visage du singe ou du perroquet, on devinera qui discute et quand. Le dénouement du récit montre, au terme du spectacle, une grande dame fantomatique vêtue de blanc planant tel un hologramme au sommet du chapiteau. Un épilogue referme cette intrigue circassienne immense, aux décors rougeoyants et splendides, dans le calme sous un ciel neigeux, tandis que les deux compères se font la lecture d’un classique d’un autre célèbre fantôme. Deux pages documentaires complètent l’ouvrage en levant le voile sur l’histoire de cet édifice, conçu en 1852 sous le règne de Napoléon III, ainsi que sur l’institution et ses propriétaires, les bêtes et les vedettes qui y ont évolué depuis. [SDM]