La doudou qui ne sentait pas bon

Claudia Larochelle
2016
L328d
Album où l’on raconte comment une fillette très attachée à sa doudou devenue très sale ne peut plus s’endormir lorsque celle-ci, rose et en forme de fantôme à bras et à oreilles fleuris, disparaît. C’est qu’effrayée à l’idée de devoir être lavée à la machine et d’y être étourdie et mélangée aux petites culottes, la doudou nauséabonde décide de fuguer et se sauve en autobus pour passer la nuit dehors avec les monstres de la forêt. Or, sans sa doudou, la petite brunette ne peut pas dormir, …enfin presque pas. Au matin, la doudou est de retour, mais il est convenu qu’elle devra accepter de se laver si elle veut rester! [SDM]
Un album fantaisiste sur un thème familier aux tout-petits, illustré de mignonnes images de synthèse qui contribuent au suspense de cette histoire abracadabrante, au déroulement bien sûr invraisemblable et teinté par l’imagination débordante de cette doudou rebelle (présentée au féminin) ou peut-être de celle de sa propriétaire, qui prend un malin plaisir à l’imaginer virevolter lorsqu’un orage éclate… [SDM]