Je veux des frites!

Arthur Lenormant
2018
L572j

Chaque jour, c’est la même chose: Nono Lapin veut des frites pour le déjeuner. Ainsi, pendant que son frère et sa soeur savourent des carottes, des tomates, des épinards, des petits pois et des spaghettis, le lapereau est toujours attablé devant une montagne de friture. Au bout de quatre jours, son excitation est de moins en moins grande face à son assiette et il commence à avoir envie de manger autre chose… peut-être même des légumes! [SDM]

Présentant la même scène à chaque double page, ce tout carton aux coins arrondis démontre qu’il est bien plaisant de manger quelque chose qu’on adore, mais que d’en avaler chaque jour ternit peu à peu le plaisir qu’on y associe. Nono Lapin en vient ainsi à avoir de plus en plus de difficulté à terminer son assiette à mesure que la semaine avance et se met à envier la diversité des plats (essentiellement composés de légumes) de ses voisins de table. L’album permet ainsi aux tout-petits de se familiariser avec les différents jours de la semaine, mais également d’apprendre à lire l’heure et à dire la date en consultant l’horloge et le calendrier qui se trouvent en arrière-plan. Des pastels de synthèse naïfs aux couleurs vibrantes illustrent le tout. [SDM]