Je l’attends, je l’attends…

Pef
2017
P375j

Une fillette ne cesse de se répéter « Je l’attends… je l’attends… », mais quel est cet objet ou cette personne qu’elle espère si ardemment? Elle se demande si, comme tout le monde, il lui parlera seulement de la pluie et du beau temps, s’il va plaire à ses parents, s’il la fera rire ou éclater en sanglots, s’il l’aidera à reconnaître ses ennemis, s’il lui permettra d’imaginer une autre façon de voir la vie. Est-ce un ami? Est-ce le grand amour? Une chose est sûre, le lecteur pourra trouver réponse à ses propres questions à travers les pages de ce livre. [SDM]

Un charmant album qui, au fil des questionnements de la petite fille et de la répétition de sa phrase « je l’attends », amène le lecteur à se demander lui-même qui peut bien faire voir la vie en noir ou en couleur, faire rêver le jour et faire voyager la nuit. La dernière double page dévoile la réponse lorsque la jeune rouquine enlace le livre que le lecteur tient entre les mains, tandis qu’une série de croquis la montre en train de traîner celui-ci partout avec elle. Les illustrations de Pef puisent dans une palette colorée et se veulent un savant mariage d’aquarelle, de peinture et de pastel sur papier texturé, dans lesquelles se glissent quelques références, dont une reproduction du tableau «American Gothic» et une scène de la fable «Le corbeau et le renard». [SDM]