Homme invisible à la fenêtre

homme invisibleMonique Proulx
1993
P968h

A travers le destin d’un peintre paraplégique, l’auteure met « en lumière plusieurs maux de la société » (K. Gagnon) occidentale moderne. Une belle réussite dans laquelle elle « fait monter le mouvement du monde vers l’artiste claustré » (J. Allard). [SDM]

Absolument excellent! Beaucoup de finesse dans l’écriture. Personnages avec beaucoup de sensibilité.