De papa en papa

Émilie Vast
2016
V341d

« Il y a très, très, très, très longtemps, le papa du papa du papa du papa du papa de mon papa vit naître le papa du papa du papa du papa de mon papa. » Ainsi commence cet album tout carton dont le texte évoque de double page en double page les générations d’hommes d’une même famille jusqu’à la chute très bien vue, qui permet d’établir un lien entre le papa-lecteur et son fils: « Il n’y a pas longtemps, moi, ton papa, je t’ai vu naître, toi, mon enfant. » [SDM]

Critique : Un album ingénieux pour aborder la question de la généalogie avec les plus petits. Le texte tout simple est marqué par des répétitions qui confèrent l’allure d’une berceuse rassurante à cette randonnée du passé au présent. L’ensemble est par ailleurs ingénieusement mis en images par de superbes portraits de poupées gigognes russes, dont la grandeur décroît peu à peu au fil de l’album et auxquelles on a ajouté une moustache. Toutes se ressemblent, mais chacune arbore des attributs floraux et animaliers d’une couleur particulière, illustrant ainsi avec énormément de finesse et de subtilité l’héritage familial et la singularité de chaque génération. Un petit bijou, présenté dans un format cartonné, dont on salue la maquette soignée et très esthétique. [SDM]