Ti-Jos Connaissant

Jennifer Tremblay
2017
T789t

Jour après jour, Ti-Jos Connaissant se fait une joie de partager son grand savoir avec ses trois voisins, Bill, Bob et Lili, qui le prient d’éclairer leur lanterne sur des sujets très diversifiés, du nouage de lacets à la manière d’allumer un feu de bois. Mais, un jour, le trio soumet à Ti-Jos une question à laquelle il n’arrive pas à répondre: Pourquoi les oiseaux chantent-ils? Très humblement, celui qui constitue une référence pour ses camarades doit, pour la première fois, admettre qu’il ne sait pas. Troublé par la déception qu’il a lue dans le regard de ses interlocuteurs et bien décidé à ne pas rester dans l’ignorance, il quitte sa campagne natale pour la grande ville, où il espère trouver la réponse à la question qu’il ressasse sans arrêt. Sa quête prendra fin à la bibliothèque, un univers fabuleux où il cultive son savoir pendant des jours, des mois et des années avant de rentrer chez lui et d’offrir une réponse à ses anciens voisins… [SDM]

Critique : Une ode débordante de charme à l’importance des livres et à la profonde satisfaction que procure le savoir, qui offre au final une réponse poétique à la question posée au héros: « Les oiseaux chantent parce qu’on les écoute ». Cette chute est tout à fait dans le ton de l’album auquel donnent vie les tableaux pétillants de Béha, qui marie à sa palette chatoyante des éléments de collage ainsi que de pétillants gribouillis à la plume afin de camper la quête de l’attachant protagoniste dans des décors urbains fantasmagoriques où la présence omniprésente d’oiseaux et de partitions musicales rappelle efficacement l’objet de l’enquête en cours. Ceci avec une touche de fantaisie puisque les volatiles y prennent la forme de couverture pendant une nuit d’insomnie de Ti-Jos, mais également en feuillage d’arbres ou en bouquins échappant aux mains du héros. [SDM]

Lis-moi une histoire!

Bénédicte Carboneill
2017
C264L

Alors que le loup faisait sa sieste, il est réveillé par un père et sa fille, assis sur un banc tout près, qui sont en train de lire un livre qui les fait bien rire. L’histoire narrée à haute voix fascine l’animal, qui préfère l’écouter plutôt que de dévorer les deux individus. Ces derniers s’en vont avant même qu’il ait pu entendre la fin du récit, mais, en s’éloignant, ils échappent le livre sur le sol. Le loup s’en empare rapidement, tout heureux de pouvoir connaître la fin de l’histoire, mais comme il ne sait pas lire, il n’arrive pas à déchiffrer le bouquin. Allant voir tour à tour, la chouette, l’écureuil, le sanglier et le blaireau, il constate avec désarroi que personne ne veut lui raconter la fin du récit par peur de terminer au fond de son estomac. Heureusement, un lapin courageux accepte de lui faire la lecture et même de lui apprendre à lire! [SDM]

Critique : Un album dédié au bonheur de la lecture, qui transforme une bête féroce, comme le loup, en avide liseur, qui accepte de laisser la vie sauve aux animaux de la forêt seulement parce qu’il éprouve trop de plaisir à entendre la même histoire jour après jour. Les aquarelles bordées de traits noirs, à la fois gentilles et naïves, présentent les animaux anthropomorphisés tantôt sur fond blanc, tantôt dans un décor exposant une clairière calme. [SDM]

Opération manchots

Ismaël Khelifa
2018
K45o

Série de romans d’aventures suivant les périples de quatre adolescents français de 13 et 14 ans formant la Team Aventure, dont la mission est de diffuser des capsules environnementales afin de conscientiser les jeunes de leur âge sur les menaces qui guettent les espèces animales les plus vulnérables. Sous ce titre, Fatou, Hugo, Vicky et Yanis s’envolent, en compagnie d’Alice, leur « cheffe d’expédition », pour les îles Malouines, dans l’Atlantique Sud, pour venir en aide à Marilou, une chercheuse locale dont le but est de protéger les espèces fragiles et menacées de l’archipel, parmi lesquelles on compte des manchots, des albatros, des oiseaux de Magellan et des lions de mer. Au menu, tonte de moutons, nettoyage des déchets sur les plages, décompte de manchots et récupération du vomi de ces derniers pour l’analyser. Toutefois, à leur retour, ils aperçoivent une île inhabitée qui est en proie à un incendie et n’hésitent pas à prêter main-forte aux secours pour éviter que les oiseaux qui y nichent soient touchés. [SDM]

L’auteur de cette série s’est inspiré de ses propres expériences d’aventurier afin de créer une histoire sans temps mort qui lève le voile sur le mode de vie des habitants des îles Malouines et celui des animaux, qui sont malheureusement menacés par le réchauffement climatique. Les quatre adolescents établissent ainsi constamment des parallèles entre leur vie à Annecy et celle des Malouins, apprenant parfois à la dure qu’ils ne peuvent pas agir de la même façon en milieu hostile qu’en sol français. Le tout est illustré de nombreux dessins au plomb. [SDM]

Les gardiens de la comète. 1, Une fille venue des étoiles

Olivier Gay
2018
G285g

Emma attend impatiemment le passage d’une comète dans le ciel, une chance qui se présente une fois tous les 666 ans. En pointant son télescope, elle voit un objet se détacher de la comète et tomber près de sa maison. Son réflexe est d’appeler Nathan, parce qu’il n’a pas froid aux yeux, mais bientôt Hugo et Océane se joignent également à eux. Dans ce premier tome, ils vont découvrir et protéger Céleste, une jeune princesse en provenance d’un univers lointain. En échange, elle leur fait le cadeau de pouvoirs spéciaux, mais la tâche se complique avec l’arrivée de chasseurs extraterrestres. [SDM]

Le Club de l’Ours polaire. 1, Stella et les mondes gelés

Alex Bell
2018
B433c

Stella Flocus Pearl rêve de devenir exploratrice comme son père Félix, qui est féologiste. Or, il est interdit aux jeunes filles de partir à l’aventure et Stella devra aller dans une école où elle apprendra les bonnes manières. Tel est le destin qui devrait l’attendre, lorsque son père décide de transgresser et de l’inviter sur son navire dans le Club de l’Ours Polaire à la conquête du pôle Nord. Dans ce premier tome, lorsque des loups redoutent le passage des ours, les enfants de l’expédition se retrouvent séparés des adultes. Stella, Dragius, Shay et Ethan devront s’entraider et se montrer bien courageux. [SDM]

La série est établie dans un univers merveilleux foisonnant et imaginatif. Un aspect intéressant est que Stella se retrouve dans un milieu où les jeunes filles sont généralement indésirées. Puis, l’ensemble se veut accessible à un large lectorat, parfois l’écriture devient même un peu facile, mais ce premier tome demeure rythmé, divertissant et bien illustré de dessins en noir et blanc. [SDM]

Le diable des montagnes

Stéphanie Gervais
2018
G385d

Olivier et Magalie, sa petite soeur, passent les vacances de Noël dans un centre de villégiature en compagnie de leurs parents et grands-parents. L’endroit, sis dans un décor féerique, est idéal pour la pratique des sports d’hiver et les enfants ne tardent pas à se lier d’amitié avec Félix en faisant de la glissade en tube. Le jeune garçon les met en garde contre la bête étrange et menaçante, surnommée « le diable des montagnes » par les gens du coin, qui rôderait soi-disant sur le sentier de motoneige menant à la chute. Là même où leur père leur propose de les conduire le lendemain! Olivier et Magalie sont bien décidés à profiter de l’occasion pour mener leur propre enquête. Ils ne peuvent toutefois s’empêcher d’être terrifiés lorsqu’une tempête survient, les forçant s’abriter dans un refuge pour la nuit, dont le silence est troublé par les cris d’un animal des plus inquiétants. Les rumeurs seraient-elles fondées? [SDM]

Le bateau aux bois majestueux

Dashka Slater
2017
S631b

Marco le renard contemple la mer en s’interrogeant sur le vaste monde lorsque surgit devant lui un bateau abritant trois cerfs égarés, qui avouent être en quête d’un équipage expérimenté. Le goupil propose immédiatement ses services, fou de joie à l’idée de sillonner le monde à la recherche d’individus qui seront capables de répondre à ses questions: Jusqu’où le soleil s’enfonce-t-il lorsqu’il plonge dans la mer? Pourquoi les arbres ne parlent pas? Pourquoi certaines chansons nous rendent-elles heureux et d’autres, tristes? De nouvelles interrogations viennent s’ajouter à sa liste au fil du périple, qui s’avère plus difficile que prévu. De violentes tempêtes conduisent en effet le bestiaire à se réfugier dans les cales, où cerfs et pigeons expriment leur regret d’avoir pris la mer. Marco refuse toutefois de s’apitoyer sur son sort et remonte le moral des troupes en concoctant un ragoût chaud et réconfortant, puis en misant sur les forces de chacun pour affronter les nouvelles épreuves qui les attendent, entre récifs de rochers acérés et pirates redoutables. Et, si l’aventure ne lui permet pas d’avoir réponse à toutes ses interrogations, elle a le mérite de lui faire réaliser que la véritable richesse que procurent les voyages… [SDM]

Centgrillons

Daniel Laverdure
2018
L399c

Où l’on retrouve Maxime, jeune garçon de dix ans déjà rencontré dans Le Petit Capuchon rouge et Le Petit Pousset, qui décide cette fois d’utiliser son précieux don (celui d’intervenir dans les histoires et d’en modifier le déroulement) afin de mettre un peu d’ordre dans Cendrillon, s’insurgeant d’entrée de jeu en constatant que le père, obnubilé par la beauté de sa seconde épouse, ne réagit pas aux mauvais traitements dont est victime sa fille. À peine arrivé, il se présente ainsi à cette dernière comme un « fée parrain » (question de contrecarrer au passage la discrimination envers les garçons dans l’univers des fées), l’aide à accomplir ses multiples corvées ménagères et prenant un malin plaisir à ridiculiser le comportement des ignobles demi-soeurs. Le soir venu, il remet par ailleurs espièglement en question les décisions de la fée marraine, apporte une explication au fait que seuls les souliers de verre conservent leur apparence sur le coup de minuit et prodigue de sages conseils au prince pour lui éviter d’avoir à essayer la pantoufle à toutes les filles du royaume alors que cette dernière se lavent environ une fois par mois au Moyen Âge. [SDM]

Une parodie pétrie d’humour absurde et d’ironie ayant pour héros un jeune garçon au discours légèrement provocateur et irrévérencieux, qui multiplie les jeux de mots faciles et adresses au lecteur tout en s’amusant ici à déformer les formules du conte et à railler le comportement des gens entourant Cendrillon. Le texte abondamment dialogué est rédigé dans une large typographie et jalonné de quelques dessins en noir et blanc évoquant ceux des livres à colorier. Une lecture de détente amusante et sans prétention. [SDM]

C’est louche!

Polly Dunbar
2018
D899c

Le chat blanc adore le poisson et ses maîtres, qu’il adore aussi, n’hésitent pas à lui en donner. Un jour, ils oublient d’en mettre dans sa gamelle et il se dit alors qu’il se passe quelque chose de louche. Plutôt que d’acheter la viande tant convoitée, voilà qu’ils s’encombrent de vêtements, de jouets, d’un nouveau panier et qu’ils ont même redécoré l’une des pièces de la maison. Croyant que ses maîtres vont enfin à la pêche, alors qu’ils partent en urgence en voiture, il a la surprise de voir qu’ils ramènent quelque chose de bien plus frétillant que du poisson. [SDM]

Un album à la fois drôle et sympathique qui décrit le processus entourant l’arrivée d’un nouveau bébé selon le point de vue d’un chat qui ne pense qu’à avoir du poisson. Comme un enfant, il ne voit pas d’un bon oeil les changements qui s’opèrent chez lui et l’inattention de ses maîtres, mais il finit néanmoins par dire qu’il adore sa famille… une fois qu’il a pu dévorer son poisson! Des dessins naïfs au trait vif, colorés au crayon de couleur et à l’aquarelle, accompagnent ainsi le texte réduit en courtes phrases souvent laissées en suspens. [SDM]

 

Le monstre est de retour

Michaël Escoffier
2018
E74m

« Cachez-vous! » crie la souris au porcelet et à l’oiseau, puisque le monstre est de retour. Dissimulé derrière le pot de plante, le trio se questionne sur les réelles intentions de ce dernier et se résout à approcher le visage aux grandes dents pour lui demander son nom et son âge avant de l’inviter à jouer à cache-cache… ce à quoi l’enfant devra répondre puisque c’est lui, le monstre dont ils parlent! [SDM]

Une histoire amusante permettant à l’enfant de se bidonner devant ce drôle de trio, tout en riant un peu de lui-même lorsqu’il se fait dire qu’il « est toujours aussi laid », qu’avec « toutes [s]es dents, il doit pouvoir manger plein de bonbons » et qu’il aura l’air encore plus monstrueux quand il sera adulte. La souris, le porcelet et l’oiseau s’adressent ainsi au lecteur dans des phylactères et le texte se teinte également de la même couleur que l’animal qui parle afin de faciliter la lecture. De plus, les gros plans rapprochés très naïfs, composés d’aquarelles agrémentées de traits de crayon nerveux, permettent à l’enfant de réaliser que c’est à lui que le trio s’adresse puisqu’il regarde dans sa direction. [SDM]