Agatha Black, 1812

Janis Mackay
2017
M153a

Saul est en punition pour avoir fui secrètement, tandis qu’il devait réaliser ses devoirs. Ce soir, sa mère l’autorise à aller faire des commissions pour elle à l’épicerie et à s’acheter un petit quelque chose. Là-bas, une situation mystérieuse se produit à l’issue de laquelle une jeune fille à l’accoutrement étrange se retrouve paniquée par les voitures et s’accroche aux chevilles du garçon. Il s’agit d’Agatha Black. Décontenancé, Saul apprend qu’elle est persuadée d’avoir voyagé dans le temps, depuis l’année 1812. Il décide de la croire et de la conduire à son repaire. Bientôt, il forme le projet de l’intégrer à sa bande d’amis, en tant que garçon, en lui donnant le nom de Randolph. Puis, ils tenteront de trouver un moyen de renvoyer Agatha chez elle. [SDM]

Un roman qui décrit l’esprit des adolescents au XXIe siècle de manière réaliste en respectant à plusieurs égards leur utilisation familière de la langue. L’action se déroule à Peebles en Écosse, la relation entre un garçon de 12 ans contemporain et une jeune fille du même âge, venue du passé, permettra à Saul de faire une série de prises de conscience et de mesurer la différence entre sa qualité de vie et celle des habitants des siècles derniers. Un roman humain, divertissant, ponctué de touches d’humour et très agréable à lire. [SDM]