Rosa candida

rosa_candidaAudur Ava Ólafsdóttir
2010
A916r

Le jeune Arnljótur va quitter la maison, son frère jumeau autiste, son vieux père octogénaire, et les paysages crépusculaires de laves couvertes de lichens.
Sa mère a eu un accident de voiture. Mourante dans le tas de ferraille, elle a trouvé la force de téléphoner aux siens et de donner quelques tranquilles recommandations à son fils qui aura écouté sans s’en rendre compte les dernières paroles d’une mère adorée. Un lien les unissait : le jardin et la serre où elle cultivait une variété rare de Rosa candida à huit pétales. C’est là qu’Arnljótur aura aimé Anna, une amie d’un ami, un petit bout de nuit, et l’aura mise innocemment enceinte.

En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile. (Renaud-Bray)

Le suspect

suspectL.R. Wright
1991
W951s

Ce roman criminel canadien, qui a pour cadre Vancouver, vaut surtout par le climat créé par un homicide dont nous connaissons le coupable dès le début alors que la police l’ignore. [SDM]

Tokyo Zodiac Murders

Tokyo Zodiac MurdersSoji Shimada
2010
S556t

De l’un des maîtres nippons du policier nous parvient, près de 30 ans après sa publication au Japon, la traduction de ce classique du roman d’enquête. En 1936, Heikichi Umezawa est trouvé mort dans une pièce close, verrouillée à clé de l’intérieur. Il laisse derrière lui un « roman » qui dévoile son désir d’assassiner ses six filles afin de créer, selon des principes alchimiques et astrologiques, une créature mythique. Mais quelques jours plus tard, on trouve le cadavre d’une de ses filles, puis, en succession, ceux des autres… Qui a tué Heikichi? Pourquoi a-t-il laissé ce roman? Et qui a poursuivi sa funeste œuvre après sa mort? Dans ce roman d’une grande originalité, Soji Shimada offre au lecteur tous les indices qui lui permettront de résoudre lui-même l’énigme des meurtres astrologiques de Tokyo. Loin des intrigues américaines mettant en scène des tueurs en série, ce livre intelligent, plein d’humour et de retournements, plaira aux amateurs de puzzles. Fortement recommandé.

Le requiem

requiemAlexandra Marinina
2010
M339r

Anastasia Kamenskaïa a la nostalgie des enquêtes de terrain depuis qu’elle travaille dans un département analytique. Elle saisit donc l’occasion d’enquêter sur le meurtre d’un jeune policier, avec ses anciens collègues de la Petrovka, la brigade criminelle de Moscou. Elle découvre que Lera, l’amie de la victime, vit avec son grand-père, qui a pourtant assassiné ses parents.

Mort à La Fenice

mort_feniceDonna Leon
1997
L579m

Le meurtre d’un grand maestro allemand au célèbre théâtre de La Fenice, à Venise… un polar classique, rappelant parfois Agatha Christie dans son analyse de la haute société et de ses problèmes, avec une bonne dose d’humour et des personnages attachants. Sympathique.

À la une, à la deux, à la mort

une_deux_mortJanet Evanovich
2000
E92a

Pour faire une bonne chasseuse de primes, il faut : donner toujours l’impression de savoir ce que l’on fait surtout quand ce n’est pas le cas; céder quand l’agresseur a une bombe lacrymo plus grosse que la vôtre; éviter de conduire avec un cadavre sur le pare-brise; ne pas tomber sous le charme d’un copain d’enfance, surtout quand il est devenu flic; et surtout, malgré un régime de limier à base de beignets, pizzas et hot dogs froids, une garde-robe réduite à un bonnet, une chemise de flanelle et un jean, savoir rester sexy et irrésistible! Tout un programme pour Stéphanie Plum!

Premier roman de la série de Stéphanie Plum, « bounty hunter » néophyte. Un roman qui commence plutôt léger, mais qui devient de plus en plus complexe à mesure que l’intrigue avance. La narration humoristique à la première personne vient contrebalancer le côté plus sombre de l’histoire. Plaira aux amateurs de « chick lit ». Héroïne attachante avec son côté gaffeuse. Description très colorée des milieux populaires du New Jersey.

[Résumé tiré de Payot Rivages]

Le club des policiers yiddish

policiers_yiddishMichael Chabon
2009
C428c

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, des milliers de réfugiés Juifs sont relocalisés en Alaska dans un nouveau territoire américain exclusivement juif. C’est dans cet État que, plusieurs années plus tard, le policier Meyer Landsman enquête sur le meurtre d’un juif de bonne famille aux allures de messie. Roman noir, mais aussi presque fantastique dans lequel un univers parallèle est décrit dans ses moindres détails, The Yiddish Policemen’s Union mêle crime, argot yiddish et policier, groupes religieux extrémistes et, bien sûr, une ravissante ex-femme dont est toujours épris le personnage principal. Écrit d’une plume de maître (Chabon a déjà gagné le prix Pulitzer pour Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay), ce roman comme nul autre vous transportera dans un univers abracadabrant mais curieusement réel.