Mort à La Fenice

mort_feniceDonna Leon
1997
L579m

Le meurtre d’un grand maestro allemand au célèbre théâtre de La Fenice, à Venise… un polar classique, rappelant parfois Agatha Christie dans son analyse de la haute société et de ses problèmes, avec une bonne dose d’humour et des personnages attachants. Sympathique.

À la une, à la deux, à la mort

une_deux_mortJanet Evanovich
2000
E92a

Pour faire une bonne chasseuse de primes, il faut : donner toujours l’impression de savoir ce que l’on fait surtout quand ce n’est pas le cas; céder quand l’agresseur a une bombe lacrymo plus grosse que la vôtre; éviter de conduire avec un cadavre sur le pare-brise; ne pas tomber sous le charme d’un copain d’enfance, surtout quand il est devenu flic; et surtout, malgré un régime de limier à base de beignets, pizzas et hot dogs froids, une garde-robe réduite à un bonnet, une chemise de flanelle et un jean, savoir rester sexy et irrésistible! Tout un programme pour Stéphanie Plum!

Premier roman de la série de Stéphanie Plum, « bounty hunter » néophyte. Un roman qui commence plutôt léger, mais qui devient de plus en plus complexe à mesure que l’intrigue avance. La narration humoristique à la première personne vient contrebalancer le côté plus sombre de l’histoire. Plaira aux amateurs de « chick lit ». Héroïne attachante avec son côté gaffeuse. Description très colorée des milieux populaires du New Jersey.

[Résumé tiré de Payot Rivages]

Le club des policiers yiddish

policiers_yiddishMichael Chabon
2009
C428c

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, des milliers de réfugiés Juifs sont relocalisés en Alaska dans un nouveau territoire américain exclusivement juif. C’est dans cet État que, plusieurs années plus tard, le policier Meyer Landsman enquête sur le meurtre d’un juif de bonne famille aux allures de messie. Roman noir, mais aussi presque fantastique dans lequel un univers parallèle est décrit dans ses moindres détails, The Yiddish Policemen’s Union mêle crime, argot yiddish et policier, groupes religieux extrémistes et, bien sûr, une ravissante ex-femme dont est toujours épris le personnage principal. Écrit d’une plume de maître (Chabon a déjà gagné le prix Pulitzer pour Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay), ce roman comme nul autre vous transportera dans un univers abracadabrant mais curieusement réel.

Sous une pluie de flammes

sous_pluie_flammesMichael Nava
2006
N316s

À Los Angeles, Henry Rios, un avocat latino gai, enquête sur une série de meurtres qui, à première vue, semblent être des crimes haineux, mais qui révéleront plutôt l’étendue de la corruption du milieu des grandes compagnies de production cinématographiques d’Hollywood. Publié en 1999, ce roman est à la fois un tableau cinglant du milieu policier de la Californie et des préjugés qui y vivent, et de la mégalomanie de l’industrie du film. Bien que les combats politiques touchant les gais et lesbiennes aient quelque peu changé depuis, il est intéressant de voir des gais et lesbiennes mis en scène dans un genre traditionnellement réservé à des personnages aux mœurs plus traditionnelles.

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran

fleurscoranÉric-Emmanuel Schmitt
2009
S355m

L’histoire d’une amitié entre un jeune Juif de douze ans et un vieil épicier arabe. Un récit très simple, salubre en ces temps de haine et de racisme, avec un petit côté «La vie devant soi», qui n’est pas vraiment gênant. De l’humour et de l’émotion. [SDM]

Une forme de vie

formevieAmélie Nothomb
2010
N912f

Un soldat américain, obèse par volonté, pour protester contre la guerre en Irak, où il se trouve, écrit à l’auteur. [SDM]

Les romans d’Amélie Nothomb sont succints, mais c’est avec plaisir qu’on se plonge dans son univers. Il s’agit d’une auto-fiction, où il est difficile de départager le réel de la fiction. Une lecture aussi qui nous fait réfléchir sur le sort des soldats en Irak.

Cartographie des nuages

cartographie_nuagesDavid Mitchell
2007
M681c

Six protagonistes à six époques différentes, dans tout autant de genres littéraires : c’est un véritable tour de force que David Mitchell a accompli avec ce troisième roman. Dans ce livre exubérant, virtuose et coloré, Mitchell mêle, au fil de six récits, science-fiction, policier, roman historique et comédie noire. Le lecteur se plaira à imaginer la suite de ces histoires fragmentées et à trouver le lien (parfois ténu, il faut bien avouer) entre les récits. Cartographie des nuages est un livre qui fait voyager, tant à travers l’espace que le temps, et qui met en scène des personnages attachants et hauts en couleur : une journaliste qui n’a pas froid aux yeux, un compositeur tourmenté au génie douteux, un androïde aux tendances rebelles… En lice pour un prix Man Booker, ce livre, qui peut rappeler le style des Jonathan Safran Foer, Michael Chabon et autres jeunes auteurs américains, plaira aux amateurs de romans originaux qui n’ont pas peur de s’éparpiller.