Georgette Lepage

Mairesse de Brossard de 1983 à 1990

Georgette Lemieux naît le 2 mars 1932 à Rimouski. Diplômée de l’École normale des Ursulines de Rimouski en 1949, elle entame immédiatement sa carrière d’enseignante au niveau élémentaire. Très impliquée dans son milieu, elle sera notamment responsable de la bibliothèque paroissiale Sainte-Odile à Rimouski, présidente de la section de la jeunesse étudiante catholique et secrétaire du premier syndicat des professeurs de Rimouski.

L’année 1957 marque une étape charnière dans la vie de Georgette Lemieux. Elle reçoit la médaille de l’Ordre du mérite scolaire pour la qualité de son travail et épouse Alphonse Lepage, un jeune bachelier en actuariat également originaire de Rimouski. Devenue Georgette Lepage, elle quitte sa région pour suivre son mari à Toronto, où elle assumera la responsabilité de diverses associations, dont la présidence de la Fédération des femmes canadiennes-françaises de Toronto. Le couple aura quatre enfants : Suzanne, Monique, Michel et Luc.

De retour au Québec au début des années 1960, la famille s’implantera définitivement à Brossard en 1968. Dès lors, Georgette Lepage œuvrera à titre de présidente au sein de nombreuses associations locales et régionales.

En 1983, Georgette Lepage prend la direction du parti de l’Équipe populaire et devient mairesse par acclamation. Elle le demeurera jusqu’en 1990. Durant cette période, Georgette Lepage sera également vice-présidente du conseil d’administration de la Société de transport de la Rive-Sud, présidente de l’Organisme intermunicipal de développement et promotion économique de l’axe 10, 30, 112, 116, préfète de la MRC Champlain, membre du comité exécutif de la Société montérégienne de développement et présidente fondatrice de la Société pour la recherche et la formation en Montérégie.

Reconnue pour ses années d’engagement social et communautaire, Georgette Lepage est notamment titulaire de l’Ordre du mérite de Brossard, du Mérite municipal du ministère des Affaires municipales du Québec et de la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec.