Giant Days

John Allison
2017
BDF A438g

J’ai toujours détesté les histoires d’amour ou d’amitié à l’école. Plein de clichés, rien d’original, et ce n’est même pas agréable à lire. C’est des situations mal-à-l’aisantes, et on connaît la formule par coeur avant de lire les premières lignes.

C’est la première fois que j’aime ça. Giant Days suit les péripéties de trois jeunes adultes à l’université. Elles sont drôles, ont leur personnalité propre et sont beaucoup de choses sauf ennuyantes. Les personnages sont bien développés, les histoires crédibles, les réactions normales, les blagues drôles… même les dessins sont sublimes. Je réalise que pour ces histoires que j’ai souvent plus détesté qu’autrement, la qualité varie comme n’importe quoi. C’est simplement si dur maintenant de les rendre intéressantes. Cette bande dessinée y parvient haut la main, le tome 2 est aussi bon que le tome 1, et j’attends avec impatience le prochain tome.

Le père Noël démissionne

Jacques Pasquet
2011
P284p
Las de l’ingratitude des enfants éternellement insatisfaits qui lui font parvenir des lettres truffées de reproches au lendemain de son épuisante tournée annuelle, le père Noël décide de démissionner. Dire que des parents ont osé le traîner en justice afin de lui réclamer des dommages et intérêts sous prétexte qu’il n’a pas su répondre à leurs attentes! Partagé entre la tristesse et la colère, le bon vieillard sombre dans une dépression que même les petites attentions de son épouse n’arrivent pas à guérir. Inconsolable, le père Noël songe même à faire appel au Croquemitaine, à la Befana ou au père Fouettard pour donner une bonne leçon à tous ceux qui lui manquent de respect. Malheureusement, tous ces êtres sont à la retraite depuis que des lois très strictes régissent les mauvais traitements! L’émouvante lettre que lui envoie un jeune garçon ayant perdu sa jeune sœur le réconcilie heureusement avec lui-même et le convainc de reprendre le flambeau afin de poursuivre sa mission, comme il l’a toujours fait… [SDM]
Un court roman dressant le portrait d’un père Noël très humain en compagnie duquel le lecteur traverse toute une gamme d’émotions, du chagrin à la colère, en passant par la soif de vengeance et, bien entendu, l’amour (sentiment partagé par une mère Noël des plus attentionnées qui adore les bisous dans le cou)! Conteur hors pair, Pasquet ne ménage pas non plus les traits d’humour afin d’amener les enfants à réfléchir à la surconsommation et au véritable esprit des Fêtes, ce dernier se résumant d’abord et avant tout par les moments passés en famille. D’expressifs croquis dans la droite ligne de Sempé appuient à merveille ce récit qui se lit comme une ode aux traditions d’antan et qui se clôt sur une missive profondément émouvante qui arrachera des larmes à plus d’un! [SDM]

Une journée avec le père Noël

Soledad Bravi
2016
B826j
Album proposant d’assister depuis les premières loges aux préparatifs auxquels se livre le père Noël avant d’entamer sa grande tournée annuelle. Sa journée bien remplie est décortiquée avec minutie, depuis le saut du lit jusqu’à l’envol du traîneau tiré par les rennes, en passant le petit-déjeuner, la douche qu’il prend en chantant, le brossage de dents, la séance de coiffure, les vêtements qu’il enfile un à un, le câlin effectué aux rennes, le paquetage des cadeaux sur le traîneau et les remerciements chaleureux présentés aux lutins pour leur aide précieuse (selfie à l’appui!). [SDM]
Un album de Noël inventif et amusant, qui dresse un portrait très humain du célèbre bonhomme en rapprochant son quotidien de celui des tout-petits. Le texte, composé de courtes phrases descriptives toutes simples (Il se réveille / Il se coiffe / Il met son caleçon / Il met ses chaussettes, etc. » permet par ailleurs au final de démontrer que le père Noël n’est pas réfractaire aux nouvelles technologies et qu’il ne manque pas d’humour puisqu’il y va même d’une petite blague à ses lutins avant le grand départ. Des illustrations de synthèse naïves et minimalistes, composées d’aplats guillerets, animent avec bonne humeur cette plongée dans l’intimité d’une icône du temps des Fêtes! [SDM]

Mon grand imagier de Noël

Nathalie Dorais
2014
394.2663 D693m
Imagier cartonné de grand format proposant la découverte d’une centaine de mots en lien avec la fête de Noël. Chaque double page donne à découvrir une dizaine de mots tirés de la saynète festive qui orne son centre. Au fil des pages, l’enfant est par ailleurs invité à participer à des jeux d’observation. De gentilles et jolies illustrations de synthèse au trait naïf donnent vie à cet album instructif et ludique. Couverture matelassée. Coins arrondis. [SDM]

Tous les Noëls du monde

Audrey Guiller
2014
394.2663 G958t
De la Russie jusqu’en Éthiopie en passant par le Groenland, le Japon, les Philippines, la Provence, l’Autriche, la Finlande, le Bangladesh, l’Australie, la Slovaquie, la Grande-Bretagne, la Bolivie, le Mexique et les États-Unis, cet album propose quinze escales exotiques à la découverte des traditions de Noël d’autant de peuples du monde. Sur chaque double page se déploie un panorama brossé par un illustrateur chevronné (Olivier Latyk, Princesse CamCam, Peggy Nille, Charlotte Roederer, Cécile Gambini ou Stéphane Barroux, etc.) qui permet de s’immerger dans l’ambiance ensoleillée, hivernale, spirituelle, exaltée, onirique, feutrée ou élégante, mais toujours festive, des contrées en vedette, dont les spécialités culinaires, décorations et rites traditionnels sont dévoilés dans un encadré. [SDM]
Un intéressant tour du monde dont les courts textes font appel aux différents sens des lecteurs, qui pourront repérer la localisation des pays en vedette sur la carte du monde présentée sur les pages de garde. Une couverture matelassée parfait le tout. [SDM]

L’abécédaire de Noël

Agnès de Lestrade
2016
L643a
Après «L’abécédaire à croquer», «L’abécédaire de la famille» et «L’abécédaire des super-héros», l’auteure réitère l’exercice en proposant cette fois un plongeon dans l’univers du père Noël et de ses lutins. De A comme atelier jusqu’à Z comme zoo, les saynètes se succèdent avec magie, humour et fantaisie en faisant découvrir des facettes inédites de ces icônes de la fête des petits, mais également les cadeaux saugrenus commandés par ces derniers ou encore les trésors d’inventivité qu’ils déploient pour qu’on ne les oublie pas pendant la grande tournée! [SDM]
Un condensé de tendresse, de féerie et d’espièglerie qui permet d’aborder l’alphabet tout en douceur. Chaque double page présente une lettre, suivie d’un mot auquel on a associé une saynète et un petit commentaire rarement rimé. Des images de synthèse rebondies, réalisées dans une symphonie de tonalités pastel dominées par des verts et roses tendres, animent le tout dans une ambiance feutrée et onirique. Un petit bijou, dont le dos de la couverture est rehaussé de toile rouge. [SDM]

Frisson l’écureuil se prépare pour Noël

Mélanie Watt
2012
W345f
Nouvel opus d’une charmante série relatant les aventures de Frisson, un écureuil que ses folles aventures amènent à se guérir peu à peu de ses peurs maladives. L’attachant petit rongeur rassemble dans ce guide tous les conseils de sécurité essentiels afin de survivre à la période des Fêtes. Maniaque de l’organisation, Frisson distille ses recommandations sous huit chapitres tour à tour consacrés à l’équipement de base indispensable, aux décorations de Noël, aux sucreries, aux cadeaux, aux personnages de Noël, au côté vexant et aux plaisirs de la fête, puis aux mesures à prendre si rien ne fonctionne… En rafale: le port du casque de football, des mitaines, de l’habit de peintre et des bottes de pluie sont essentiels pour contrôler les débordements d’idées créatives; certains objets rouges et verts sont à éviter pour décorer la maisonnée (ex. les Martiens, l’herbe à puces, la dynamite, les piments forts); l’obtention d’un permis de construire est primordial avant la création d’une maison en pain d’épices; suspendre du gui au-dessus d’un aquarium de requins n’est pas l’idée du siècle! [SDM]
Des illustrations réalisées au crayon de fusain et à l’acrylique animent ce petite guide pétillant dans une succession de vignettes et d’illustrations pleine page dont l’esthétique se réclame tour à tour de la bande dessinée, de l’imagier, du carnet de notes et du collage. Un ouvrage débordant d’humour qui, mine de rien, distille quelques conseils de sécurité véritablement pertinents, mais qui contribue surtout à faire retomber la tension qui accompagne parfois les préparatifs d’une période d’avant les Fêtes surchargée! [SDM]

Lisa et le père Noël

Anne Gutman
2006
G984L
Les deux chiots humanisés terminent les préparatifs du réveillon lorsque Gaspard confie à sa copine avoir surpris le père Noël l’an dernier. Lisa renchérit en disant qu’elle s’est rendue chez lui. Et de raconter son périple extraordinaire: les rennes cachés au poney club, le traîneau qui s’envole dès que l’on y prend place, les bougies multicolores qui jalonnent la piste d’atterrissage, les ours qui gardent l’entrée du palais, l’atelier où s’affairent lutins et souris roses, l’immense pièce où le père Noël termine les jouets et les classe par ordre alphabétique… et la promesse du bon vieillard d’apporter de superbes cadeaux aux enfants qui auront été gentils avec elle. Si Gaspard repart chez lui très impressionné, sa copine se prépare à une longue nuit blanche, au cours de laquelle elle espère rencontre le père Noël pour la première fois…
Les chaleureuses peintures à saveur expressionnistes de Hallensleben ajoutent à la féerie et à la magie se dégageant de cet album de grand format. [SDM]

Le père Noël ne sait pas dire non

Andrée Poulin
2013
P874p
Parce que Nez rouge s’est blessé au début du voyage et que le père Noël est incapable de dire non, la joyeuse tournée du traîneau rouge doit s’effectuer cette année avec un attelage original composé d’un zèbre, d’une autruche, d’un kangourou, d’une girafe, de flamands roses et d’un singe recruté au zoo. Or, la tournée s’effectue tout de même pas trop mal, malgré l’impatience du lutin en chef. Or, à l’annonce de la naissance trop mignonne d’un bébé ourson polaire dans l’enceinte du zoo, le Père Noël est de nouveau confronté à un dilemme épineux: la maman ourse voudrait qu’il prenne son petit avec lui au pôle Nord pour que ce dernier connaisse la liberté… [SDM]
Une amusante version zoologique de la célèbre tournée qui fait ici l’éloge de la générosité un peu encombrante du joyeux bonhomme rouge ne sachant pas dire non. De rigolotes peintures brossées sur fonds noirs animent avec bonheur cette joyeuse épopée nordique un peu décalée et rythmée par les répétitions. À noter que la mère et son petit ours polaire seront cachés, par le père Noël, dans le traîneau lors du voyage de retour au pôle Nord pour ne pas qu’ils soient séparés. [SDM]

Casse-Noisette

New York City Ballet
2016
C344
En cette veille de Noël, Marie reçoit de son parrain, l’énigmatique Drosselmeyer, un casse-noisette plutôt étrange que son frère a tôt fait de briser.
Méticuleusement, le visiteur répare cependant l’objet, que la fillette borde ensuite délicatement dans un petit lit avant de monter se coucher. Or, une fois la maisonnée endormie, la fillette redescend au salon afin de récupérer son bien et, peu après, les lieux sont pris d’assaut par une terrifiante armée de rongeurs. Courageusement, Marie combat les visiteurs indésirables avec l’aide des soldats de son frère et du casse-noisette ayant miraculeusement pris vie. Au terme du combat, ce dernier prie le roi des souris de lui remettre sa couronne, rompant ainsi le mauvais sort qui l’avait privée de sa véritable apparence: celle d’un prince. Pour la remercier, celui-ci offre à l’héroïne une balade inoubliable dans un univers féerique et enchanté où la fée Dragée les attend dans sa ville bâtie en sucre… [SDM]
Une adaptation enchanteresse, dont le texte soigneusement ciselé est sublimé par de délicates aquarelles stylisées, tour à tour nimbées d’une lumière dorée, bleue et orangée, qui rend parfaitement l’ambiance feutrée, onirique et sucrée des différents tableaux. C’est un magnifique voyage au pays de l’imaginaire et de la féerie, empreint de la magie envoûtante et enchanteresse de la grande fête des enfants, que propose ce conte du 19e siècle, qui inspira le merveilleux ballet de Balanchine, présenté sur la dernière double page. [SDM]